Wetall vous propose de découvrir aujourd’hui le portrait du skieur champion olympique, Clément Noël.

Clément Noël, un géant en or !

Un géant du spécial

Clément Noël vient d’être champion Olympique de Slalom aux JO de Pékin 2022. C’est le premier français depuis Jean Claude Killy à gagner le titre dans cette discipline. La particularité qui nous intéresse aujourd’hui est sa taille: 1m91.

Alors que la majorité des skieurs olympiques sont de morphologie trapue avec une taille moyenne, Clément est beaucoup plus élancé et longiligne.

Clément est né dans le massif des Vosges en 1997. Au dernier Jeux Olympiques de PyeongChang 2018 il surprenait son monde et décrochait une belle 4ème place à 20 ans. Prometteur.

En 2018-2019 il poursuit sur sa lancée et termine 2ème de la coupe du monde derrière l’intouchable Marcel Hirscher. Il est ensuite élu meilleur jeune de la saison par la Fédération International de Ski (FIS).

L’année suivante le voit terminer deuxième du classement général dans une saison tronquée par le covid-19.

En 2020-2021 il finit la saison à une nouvelle seconde place du classement, de quoi l’étiqueter Poulidor du Slalom.

L’année 2021-2022 après un début de saison cahin-caha, le fait devenir champion olympique de Slalom ! Exit les Poulidor et place aux célébrations.

Son palmarès senior est le suivant:

  • 1 titre olympique
  • 9 victoires sur le circuit FIS de la coupe du monde
  • 8 deuxièmes place
  • 3 troisièmes place

Un surdoué de la glisse

Le jeune Clément a commencé le ski à 7 ans et a très vite montré d’excellente prédisposition au ski alpin. Quelques années plus tard il devenait champion de France benjamin de slalom puis champion de France de slalom et slalom géant. En 2011 il remporte une course internationale minime appelée Pinocchio. En 2012 il quitte sa famille à 15 ans pour rejoindre le club de ski de Val d’Isère afin de réaliser son plein potentiel.

En 2015, lors des championnats du monde des moins de 21 ans et âgé de seulement 17 ans il frappe un grand coup et termine 4ème en slalom alors que la majorité des coureurs à 3 ans de plus que lui. Dans la foulée il devient également champion de france en slalom chez les moins de 18 ans et chez les moins de 21 ans, toujours avec 3 ans de moins que la concurrence.

L’année d’après il remporte encore le titre chez les moins de 21 ans, puis à 19 ans, il intègre le circuit de la coupe du monde. En fin de saison il devient champion de France Élite de slalom, devant des pointures de la discipline.

Un physique atypique

Bien que la taille moyenne des skieurs alpins soit de 1m80, Clément Noël détonne avec ses 11 cm en plus. On est certes loins des moyennes ou record d’autres sport comme le basket ou le handball mais le ski demande des qualités particulières pour lesquelles les grands ne sont pas forcément avantagés. Et les performances de Cléments Noël démontre qu’il est possible en développant d’autres caractéristiques physiques et mentales, de combler certaines lacunes pour en faire des forces et marquer l’histoire du sport, comme avait su le faire dans un registre opposé Franck Piccard en son temps.

Comme quoi, il possible d’être grand et de performer dans des sports pas forcément adaptés de prime abord. N’hésitez pas à redécouvrir l’article sur les meilleurs sports pour les grands !

Clément Noël en image

Numéro 1

La marseillaise suite au titre:  

La manche du titre:

Nouveautés neige 100% grands

Vous ne trouvez pas un produit ? Envoyez-nous un message !

6 + 7 =