Fred Weis - L'interview

Wetall vous propose aujourd’hui de retrouver une interview exclusive de Frédéric Weis, basketteur français de légende. L’interview sera suivie d’un portrait.

L’interview

1. Bonjour Fred, quelle est ta taille et ta pointure ?

Dur à dire. On m’a parfois mesuré à 2m17, parfois à 2m18. Autant couper la poire en deux et dire 2m17,5 ! Bon, sachant que depuis je me suis tassé et que j’ai eu des problèmes de hernies discales je dois sûrement faire moins aujourd’hui !

Pour les pieds je chausse du 16 US ce qui doit faire du 50,5 en France.

2. Comment pourrais-tu résumer ta carrière sportive pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Je pourrais dire que c’est l’histoire d’un jeune basketteur pas forcément doué à ce sport, mais qui avait de bonnes prédispositions physiques du fait de sa taille et une famille de basketteurs. Jeune basketteur qui est ensuite parti jouer à Nancy puis à l’INSEP. Qui a ensuite commencé sa carrière professionnelle dans le meilleur club de basket de France à cette époque, à savoir Limoge. Et qui a eu l’honneur de se faire drafter en 15ème position par les New York Knicks avant d’être médaillé d’argent aux jeux olympiques de Sydney en 2000. Joueur ensuite, qui a poursuivi sa carrière de basketteur en Europe avant de revenir au club de ses premières amours, le CSP Limoges.

fred weis limoge

3. Regrettes-tu de ne pas avoir joué en NBA ?

Pas du tout ! C’était un choix de ma part. En plus de cela les circonstances n’ont pas été favorables. J’avais deux agents, un américain et un européen. Le premier a perdu sa femme et eu de nombreux problème personnel à ce moment là et le second s’est retrouvé en prison toujours à ce moment là. Du coup même si je l’avais voulu les planètes n’étaient pas très alignées ! Et donc l’aventure américaine à tourné court.

fred weis Knicks

4. Qui est le plus grand joueur en taille contre lequel tu as joué ?

Le plus grand est sans aucun doute le chinois Yao Ming (2m29). C’était aux jeux Olympiques de Sydney et c’est la première fois que je voyais un joueur aussi grand. Et en plus d’être immense il était très costaud et vraiment mobile.

fred weis équipe de france

5. Comment réagis-tu face aux gens qui ne parlent que du dunk de Carter aux JO 2000 ?

Je trouve ça vraiment triste de réduire une vie de basketteur à une action de deux secondes. Je pense qu’ils ne connaissent pas le basket et c’est navrant. Je suis triste de voir ces comportements.

fred weis shot équipe de france

6. Comment as-tu vécu ta jeunesse du fait de ta taille ?

Ça risque de surprendre du monde mais je n’ai jamais eu de problème du fait de ma taille. je dois même avouer que je ne comprends pas trop ceux qui se plaignent d’être trop grands. J’ai déjà entendu des gens d’1m90 se plaindre d’être si grands. Personnellement tout s’est super bien passé. Je pense que beaucoup de gens s’inventent des complexes. Je pense également que le fait d’avoir été éduqué dans la tolérance avec des parents instruits a beaucoup aidé. J’ai également pour habitude de ne pas répondre aux gens qui me demandent ma taille dans la rue. On ne demande pas son poids à un obèse ou sa taille à un nain, pourquoi le faire avec un grand ?

7. Comment faisais-tu pour t’habiller et te chausser avant l’internet moderne ?

C’était plus compliqué. Il y avait beaucoup de bouche à oreille. On avait pour habitude de se faire passer les bonnes adresses. En termes de choix c’est sûr que c’était jamais fou mais on faisait avec, c’était la débrouille. Ma mère me cousait parfois des pulls. Une fois professionnel en basket j’en profitais pour demander aux américains de me ramener des vêtements ou chaussures des USA.

8. As tu une anecdote sympa à nous raconter ?

Une anecdote sympa a eu lieu pendant ma communion solennelle, à environ 12 ans. Il faut savoir qu’à l’époque j’étais ultra timide (oui, ça a changé depuis). Et alors que tous les communiés et proches étaient debout à leur place dans l’église, le prêtre qui officiait m’a demandé devant tout le monde de descendre du prie-dieu (support en bois sur lequel s’agenouiller pour prier). Évidemment je n’étais pas dessus et il a fallu qu’un de ses assistants viennent lui expliquer pourquoi ma tête dépassait tant.

fred weis nagui

9. Quels conseils pourrais-tu donner aux jeunes grands pour bien vivre leur grande taille ?

Je leur donnerais un conseil très simple mais évident : vivez normalement ! Les grands ont une particularité, c’est tout. On en a tous. Il faut apprendre à vivre avec et ne jamais, jamais, se soucier du regard des autres.

10. Que fais-tu maintenant dans la vie ?

Ma vie d’après-basket fourmille d’activités pour mon plus grand plaisir ! Les gens me connaissent aujourd’hui pour mes activités de consultant TV pour le basket, notamment sur RMC Sport et Bein Sport. Je participe également à des podcasts basket. Je travaille aussi en collaboration avec MyCoach qui est un outil permettant à des clubs de basket de digitaliser les informations des données comportementales des sportifs afin d’améliorer leurs performances.

J’ai participé récemment à un film français intitulé “Les 11 vies de l’Abbé Pierre”. Le film est réalisé par Frédéric Tellier et compte au casting des acteurs comme Emmanuelle Bercot ou Benjamin Laverhne. Il devrait sortir d’ici la fin de l’année. C’est une expérience que j’ai adorée et j’ai pu vivre l’aventure comme un vrai acteur avec 13 jours de tournage.

Fred weis Film

J’organise aussi des camps de basket pour récolter de l’argent pour l’autisme dont mon fils est atteint. Ces camps ont également des partenaires comme les parfums Okaia qui sont les parfums officiels de la NBA ou encore Le matelas niçois pour lesquels j’ai fait une publicité.

De plus je suis en train de finaliser la rédaction d’un livre aux éditions Amphora. Il sortira en juin et aura pour fil rouge ma carrière sportive. On y retrouvera d’autres aspects de ma vie.

J’interviens enfin, dans les entreprises et les écoles afin de transmettre mon expérience sportive à travers différents thèmes comme le management ou la construction d’équipes performantes.

fred weis rmc sport

11. Que penses-tu de Wetall ?

Je trouve que c’est une excellente initiative pour permettre aux grands de trouver facilement et rapidement ce dont ils ont besoin !

Merci Fred pour ton temps et bonne chance pour tes nombreux projets ! Découvrons à présent un portrait plus détaillé du champion.

Fred Weis: portrait d’un géant unique

Une jeunesse heureuse

Fred, également appelé Big Fred ou Frezilla est né le 22 juin 1977 à Thionville en Moselle. Il a grandi dans une famille de basketteurs avec un père champion de France Militaire puis joueur de 1ère division et une grande sœur internationale à 5 reprises. Avant de commencer le basket ses parents l’ont inscrit à la natation car il était trop jeune pour les parquets. Mais le côté solitaire et ennuyeux des bassins auront raison de la nage et le futur géant s’en alla vers la balle orange pour faire comme son père et sa sœur. Il rejoignit le club de Nilvange où il fut champion de Moselle et de Lorraine. Peu avant ses 14 ans, il est repéré, et intègre le CREPS de Nancy en 1991. Un an plus tard, alors qu’il mesure 2m07 il est recruté par l’INSEP, institut d’élite du sport français pour jouer en Nationale 2. Trois ans plus tard, c’est le CSP Limoge qui le recrute pour jouer professionnel.

Une carrière pro brillante

La première saison de Fred au CSP Limoges fut des plus cocasses. Le club connut de nombreux changements d’entraîneurs et de remous en interne. Pas l’idéal pour un développement optimal. Les années suivantes furent plus heureuses et Big Fred connut un impact croissant au sein du championnat français. L’aboutissement de ces années fut l’incroyable triplé en 2000 : championnat de France, coupe de France et coupe Korac.

fred weis journal

Quelques mois avant le fabuleux triplé, les New York Knicks qui avaient un œil sur Fred Weis le draftère en 15ème position. Ce qui était incroyable à cette époque pour un joueur étranger non formé aux USA. À cause d’une hernie discale récalcitrante, les Knicks convinrent avec le joueur d’attendre un an et de voir ensuite. Sauf qu’entre-temps son agent européen se retrouva en prison et son agent américain eut trop de problèmes personnels à gérer, dont le décès de sa femme, pour s’occuper de l’affaire correctement. Bon an mal an, Fred décida de rester en Europe au contact d’une philosophie de basket qui lui plaisait davantage.

Dans la lignée du triplé européen le géant s’envole avec l’équipe de France pour les JO de Sydney à l’été 2000. Accompagné d’Antoine Rigaudeau, Yann Bonato, Mustapha Sonko, Cyril Julian, ou encore Laurent Foirest ils y rencontreront un succès inattendu avec une médaille d’argent, première pour le basket français depuis 1948 ! La performance fut retentissante avec de belles victoires contre le Canada en quart et l’Australie en demie qui jouait à domicile. La finale fut magnifique et les bleus n’avait que 4 points de retard à 4 minutes de la fin, chose impensable face à Team USA à l’époque. La médaille fut malheureusement en partie éclipsée par le dunk incroyable de Vince Carter lors du premier match contre les USA. Dunk qui n’ébranlera pas du tout le champion limougeaud au vu des performances qui suivirent jusqu’en finale, notamment en demie face au joueurs australien des Chicago Bulls Luc Longley.

fred weis limoges

Suite aux problèmes financiers que rencontrait le club de Limoges il était temps de changer d’air. Il s’envole donc pour la Grèce où d’autres soucis pécuniairs du club le pousse à enchaîner sur l’Espagne et Malaga. La mayonnaise prit vite et il fut élu meilleur défenseur d’Europe en 2001. Il y restera trois ans avec une fin décevante, la faute à un entraîneur incompatible et une nouvelle hernie discale.

Il est ensuite recruté par le club Basque de Bilbao où il fut désigné co-capitaine, fait rare en terre basque. Il y restera de 2004 à 2009. Suite à ses blessures, Big Fred mis un terme à sa carrière en équipe de France ; mais le sélectionneur Claude Bergeaud fut très insistant et convainc le géant de participer à l’Euro 2005. Bien lui en eût pris car il repartira avec une médaille de bronze autour du cou et une belle transition générationnelle avec d’un côté la génération Rigaudeau et de l’autre la génération Parker/Diaw !

Fred Weis euro 2005

La descente aux enfers

Fred a toujours souhaité retrouver l’unité familiale et devenir père à son tour. Il l’a très vite annoncé à sa compagne alors limougeaude qui l’invita à patienter un peu. Quelques temps plus tard, alors qu’elle avait 20 ans et lui 24 il eurent la joie de devenir parents. C’était à Malaga et leur fils s’appellera Enzo, en hommage aux racines italiennes de Fred et au joueur qu’il admirait : Alonzo Mourning. Fred affectionne particulièrement passer du temps avec Enzo. Un jour, il fut convoqué avec Célia sa compagne par la maîtresse de maternelle de l’école française que son fils fréquentait. Elle leur fit état d’un comportement étrange de la part de leur fils. Fred ne comprit pas tout de suite à nia en bloc. Son fils semblait très intelligent et normal. Mais le temps fit son œuvre et Fred découvrit d’autres particularités chez son fils. Il était asocial, avait un comportement monomaniaque et autres. Suite à ces observations les parents décidèrent d’aller voir un spécialiste. C’est là qu’ils apprirent que leur fils avait une maladie incurable : l’autisme.

La descente aux enfers commençait. En plus de l’annonce en elle-même, la manière de l’annoncer fut terrible : « Votre fils est autiste. C’est un handicap. Ça ne se guérit pas. Il n’aura jamais d’enfant. Vous n’aurez jamais de petits-enfants. ». Fred qui rêvait de fonder une grande famille et d’avoir enfants et petits-enfants fut bouleversé et rejeta tout ce qui avait trait à l’autisme. Intérieurement, plus rien n’allait. Le basket jadis passionnant, devient secondaire et dérisoire. Plus rien ni personne n’intéresse le grand Fred. Il s’emmure dans sa souffrance et son couple commence à en pâtir. La dépression qui s’ensuit finira par venir à bout de sa relation. Célia retourne en France avec Enzo. Mais Fred assume et se veut seul responsable de cette situation.

Le déni de l’autisme alimente les démons intérieurs de Fred et le ronge. Il ne veut plus voir son fils, ne le comprend pas et ne se reconnaît pas. Son fils le sent et les choses empirent, c’est un cercle vicieux. S’en est suivi dépression, alcool, médicaments et tentatives de suicide. Mauvais cocktail pour le basket. Blessures, mal être et prise de poids ont accéléré la retraite du géant.

fred weis fils autiste

La renaissance

Après être descendu très bas dans la dépression le grand Fred va petit à petit se reprendre, renouer le dialogue avec Célia qui va beaucoup l’aider à refaire surface et les choses vont s’améliorer par la suite. Une autre aide viendra de Fred Forte, ancien joueur, entraîneur et président du CSP Limoges, sa présence et sa disponibilité l’auront beaucoup aidé à remonter la pente. Entre temps Fred est retourné jouer au club de ses débuts pro, des kilos en plus, mais une joie retrouvée tout comme la relation avec son fils qu’il a reconstruite, même si ce n’est pas tous les jours facile.

Aujourd’hui Fred s’épanouit dans de nombreuses activités de consultant TV & radio, conférences, partenariats avec des entreprises, tournage de film et rédaction de livre, mais celle qui lui tient le plus à cœur est la défense de la cause qu’est l’autisme. À travers l’organisation de ses camps de basket, il reverse une partie des bénéfices à des Instituts Médicaux Éducatifs, à l’instar de celui dans lequel son fils est. Aujourd’hui Fred a acheté une maison dans laquelle son fils a de l’espace pour s’épanouir, et à nouveau le grand Fred est un père heureux, plus en paix avec ses démons.

Fred Weis 2022

Immense merci à Fred pour son temps, sa sympathie et sa bonne énergie. Nous lui souhaitons tout le meilleur pour la suite à travers ses différentes activités.

Réseaux sociaux de ses camps soutenant l’autisme :

Ces autres articles pourraient vous intéresser :

Retrouvez également sa nouvelle biographie:

Catégories de produits

VÊTEMENTS GRANDE TAILLE

CHAUSSURES GRANDES POINTURES

MOBILIER POUR LES GRANDS

ÉQUIPEMENTS D’EXTÉRIEUR 100% GRANDS

ACCESSOIRES POUR GRANDS

Nouveautés 100% grands

Vous ne trouvez pas un produit ? Envoyez-nous un message !

7 + 8 =