Sélectionner une page

Découvrons aujourd’hui l’interview de David Folch, fondateur de DirtySixer, fabriquant des plus grands vélo au monde !

DIrtySixer plus grands vélo du monde

Bonjour David, qui es-tu ?

Je m’appelle David Folch, je mesure 1m98 et je chausse du 49. J’ai grandi en dans le sud de la France et me suis dirigé vers le journalisme. J’étais spécialisé dans la presse produit dans les magazines Auto-Moto, Moto Journal, VSD, Paris Match, GQ ou FHM. Après 10 ans d’activité dans le domaine je me suis orienté vers le grand reportage et l’étranger. Je suis parti aux USA en 2007 (NYC pendant 3 ans) et suis devenu correspondant US. Étant à l’épicentre de l’innovation en auto et moto électrique sur la côte ouest à partir de 2010 j’ai eu la chance de faire partie des premiers journalistes à faire des reportages sur les Tesla et autres véhicules électriques à 2 et 4 roues.

david folch

C’est à ce moment que je me suis remis à faire du vélo, pour profiter des chemins VTT autour de San Francisco, le berceau du Mountain Bike comme on l’appelle là-bas. Et justement, c’est un bête accident de vélo qui allait faire germer l’idée qui conduira à la création de DirtySixer. En tentant de sauter un banal trottoir des rues de San Francisco j’ai chuté et me suis fracturé une cheville. L’hôpital de la ville me présenta un devis à 25000$ pour placer des vis afin de réparer le tout. Le lendemain j’étais dans un avion pour Paris, au grand dam du médecin français qui me reçut… Ce bête accident suivi de plusieurs mois de convalescence me fit perdre les contrats de pigiste que j’avais aux US. Et me laissa de fait, beaucoup de temps pour réfléchir, en partie aux raisons de ma chute. L’explication était simple, le vélo bien que “fabriqué” pour grands, n’était pas correctement dessiné pour les personnes de grande taille, et il en était de même pour tous les vélos pour grands, vu les limitations introduites par la taille des roues et les tubes utilisés dans la fabrication.

En parallèle j’ai trouvé du travail dans d’autres domaines et j’ai notamment intégré GoogleMaps. L’idée de faire de DirtySixer un vrai business faisait son chemin bien que les rencontres avec fabricants et designers de vélo n’étaient pas toujours très concluantes. Peu comprenaient les erreurs de dessin des vélos pour grands de l’époque. Mais j’avançais. Je me suis mis à étudier la chose de très près avec des ingénieurs et fabricants de vélo customs réputés et finalement à produire un premier prototype. Vu la difficulté à le produire en Californie, j’ai dû me tourner vers une société russe pour sa fabrication ! Le fabriquant en profita même pour venir en Californie avec le cadre en soute afin de le monter sur place. C’était le premier vélo DirtySixer et qui plus est en titane ! La suite allait évoluer très vite.

Comment est né DirtySixer ?

Grâce à mon réseau de journaliste local et à la sympathie américaine j’ai pris contact avec Holland, le fabricant des vélos de la légende NBA Bill Walton, puis avec le champion en personne. Quelque temps plus tard la rencontre était organisée et Bill Walton a pu tester le DirtySixer. Sur mon modèle à roues de 36 pouces (contre 29 habituellement) le géant de 2m11 comprit le bien-fondé du DirtySixer. Suite à cet essai transformé, Bill me propose de le montrer à l’association des retraités de la NBA (la NBRPA). Et grâce à ces nouvelles rencontres j’ai eu la chance de discuter avec le coach de Shaquille O’Neal, Dale Brown de LSU. Je lui ai montré la photo de Bill Walton sur le prototype et compris l’intérêt de mon modèle de vélo pour Shaq.  Cinq mois plus tard Shaquille O’Neal en personne m’envoyait un email pour organiser la livraison de son vélo. L’aventure (et les galères allaient commencer).

Il me fallait désormais produire d’autres vélos, ce n’était pas gagné au vu de la difficulté rencontrée pour fabriquer le premier modèle. Les fabricants de cadres Californiens repoussaient sans cesse le travail et les délais de livraison ne cessaient de s’éterniser. Mais le vélo fut finalement fabriqué et livré à Shaq. Il l’adora. La production en petite série très haut de gamme fut alors installé à côté de Sacramento pour quelques années. Peu après, Kevin Durant et Lebron James rejoignaient Shaq dans la liste des clients VIP. Grâce aux introductions de la NBRPA, je rencontre aussi Rudy Gobert qui est tellement conquis par le DirtySixer de test qu’il en commandera même seize, pour en faire cadeau à ses coéquipiers !

Tous les vélos de cette petite production Californienne furent écoulés. Le développement de la gamme passe désormais par une nouvelle campagne de financement participatif via Kickstarter, afin d’avoir les fonds nécessaires pour accéder à des solutions techniques encore plus abouties. Bientôt les DirtySixer seront fabriqués à Taïwan. Les modèles Californiens coûtaient entre 7000 et 8500$, mais la nouvelle gamme proposera de nombreux changements.

Comment va évoluer DirtySixer ?

L’intérêt de la nouvelle gamme DirtySixer 2021 sera surtout des vélos tout chemin (AllRoad) autour de 3000$, mais aussi un modèle électrique avec batterie intégrée autour de 7500$ ! Il y aura aussi un modèle très haut de gamme tout en titane et roues en carbone pour autour de 10000$. Et pour 2022 une nouvelle gamme de VTT, tout suspendu cette fois. Ces nouveaux modèles pourront être livrés partout dans le monde. La nouvelle campagne KickStarter qui verra prochainement le jour pour lancer cette production offrira l’occasion de profiter de belles réductions en précommande. Auparavant uniquement réservés aux très grands (3XL, 4XL, 5XL), les tailles de cadre des nouveaux modèles seront aussi proposés en taille XL et 2XL. Si les roues seront toujours en 36 pouces, cette nouvelle gamme pourra convenir à des personnes mesurant à partir de 1m78. Pour rappel la plus grande taille de cadre, le 5XL convient pour les personnes jusqu’à 2m24 comme Mark Eaton, ancien pivot des Utah Jazz.

 

 

DirtySixer a de nombreux projets, notamment associatifs et caritatifs. Mais le but premier de l’entreprise est de permettre à tous les géants du monde de rouler sur des vélos adaptés à leur gabarit avec un meilleur confort et en toute sécurité, notamment pour éviter les bêtes accidents de trottoir…

Merci à David pour ce sympathique témoignage et l’énergie déployée au service des personnes de grande taille. Vous pouvez suivre DirtySixer sur leur :

∙      Site internet: dirtysixer.com

∙      Page Facebook: facebook.com/DirtySixerBikes

∙      Compte Instagram: instagram.com/dirtysixer

∙      Compte Pinterest: pinterest.fr/dirtysixer/

Vous retrouverez prochainement les nouveaux modèles en précommande sur Wetall !

Vous pouvez également retrouvez ces articles en lien avec celui-ci:

∙      Faut il faire du squat quand on est grand (avec Rudy Gobert)

∙      Les grands et le vélo

∙      Quelles sont les pointures des joueurs NBA ?

Et en attendant les modèles 5XL de DirtySixer, retrouvez ceux jusqu’à 2m proposé par Wetall:

∙      Vélos de route

∙      Vélos gravel

∙      Vélo tout terrain

∙      Vélo eléctrique

∙      Vélos de ville

A très bientôt sur Wetall et longue vie à DirtySixer, vélo numéro 1 des grands !

Présentation de DirtySixer en vidéo:

Macbook 2020 Wetall